LE MOIS SANS TABAC

Unknown

 

AlsaceADom participe au mois sans tabac!

Saviez vous que le tabac c’est:
– La 1ère cause de mortalité évitable (73000/an et 200/ jour de décès prématurés en France) ;
– Une forte morbidité (cancers, maladies cardiovasculaires et respiratoires) ;
– Un coût social énorme (120 Milliards €/an pour l’Etat ) ;
– Une pratique très ancrée dans notre culture et nos habitudes, particulièrement dans le cadre professionnel. En effet, pour beaucoup de salariés, elle est un moyen de combattre le stress, mais aussi de créer du lien social ou de faire des pauses pendant la journée.

LA CAMPAGNE MOIS SANS TABAC C’EST:

Une campagne nationale d’aide à l’arrêt du tabac qui se déroule durant 30 jours au mois de novembre, initiée depuis 2016 par Santé publique France et le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, en partenariat avec l’Assurance Maladie. Il s’agit, pour les fumeurs, de relever ensemble le défi d’un mois sans tabac, en bénéficiant du soutien et des encouragements indispensables au maintien de leur motivation.

Cette campagne est :
-> POSITIVE : Elle parle du tabagisme plutôt que des fumeurs afin de ne pas les stigmatiser.
-> COLLECTIVE : Encourage les fumeurs dans leu démarche de sevrage

Un mois sans tabac c’est 5 fois plus de chance d’arrêter de fumer définitivement.
En effet, après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritabilité) sont moins présents.
De nombreuses actions de communication et de prévention de proximité, organisées par Santé publique France et ses partenaires, sont menées en amont et pendant l’événement pour sensibiliser et soutenir les participants sur tout le territoire.

 

SUBSTITUTS À LA NICOTINE ET REMBOURSEMENTS

Depuis le 1er janvier 2019, le remboursement des substituts nicotiniques a été simplifié car il n’est plus soumis à un plafonnement annuel et les pharmacies peuvent désormais pratiquer la dispense d’avance de frais pour ces produits remboursés par l’Assurance Maladie sur prescription. Le ticket modérateur peut être pris en charge par votre complémentaire santé. 

Remonter